10
Jan
2013

la couverture du livre

Pamela Druckerman est une journaliste américaine, qui est venue vivre en France avec ses enfants, et qui a observé les différences entre l'éducation des jeunes Français et des Américains.

Elle précise que les parents qu'elle décrit sont des "Parisiens de classe moyenne", et ajoute qu'elle les compare uniquement avec leurs équivalents aux États-Unis.

À la lecture du livre, on pourrait penser que tous les jeunes français sont de petits anges, ce qui n'est bien sur pas le cas. Malgré tout, la France à une culture de l'éducation enfantine, et possède de nombreux psychologues respectés, tels que Didier Pleux et Françoise Dolto, ou même ce vieux Rousseau.

Druckerman observe plusieurs différences majeures entre les deux styles d'éducations, la première étant ce qu'elle appelle "la pause". Les parents français n'hésitent pas à faire patienter un peu les enfants avant de répondre à leurs demandes, une pause qui est souvent bénéfique au développement de l'enfant.

Pendant les premières nuits par exemple, le bébé doit apprendre à se rendormir par lui-même, et donc aller le voir dès les premiers pleurs pourra augmenter le temps avant qu'il ou elle ne "fasse ses nuits". Avec des pauses, les enfants apprennent la patience et même un peu d'autonomie.

D'autres aspects de l'éducation à la française incluent ce que l'auteure appelle "le cadre", un environnement composé de règles strictes, mais au sein desquelles l'enfant profite d'une assez grande liberté. Les Français semblent également parler aux enfants de façon rationnelle, et avec respect ; ils ne voient pas leurs enfants comme de petits projets.

Un autre thème important est la nourriture, bien sur, on parle de la France après tout smiley wink. Elle mentionne avoir été présente à l'une des réunions où les menus des crèches sont décidés, et avoue avoir été très surprise par la variété des ingrédients que l'on faisait gouter aux enfants.

Je ne suis pas parent, alors je ne peux pas commenter tout ça, mais Pamela Druckerman termine quand même son livre par 10 pages de notes, ainsi qu'une épaisse bibliographie, ce qui montre les recherches qu'elle a faites pendant l'écriture, il ne s'agit pas de sa seule expérience.

La version française de Bringing Up Bébé est sortie hier en France, et a déjà été mentionnée dans le journal de France2 : un psychologue était même invité et a précisé que oui, les principes du livre sont de bonnes méthodes d'éducation, mais que malheureusement la France est en train de perdre ses particularités, et commence à faire les choses comme partout ailleurs dans le monde smiley unsure.

Manu