25
Sep
2012

Blasphème ! Alors que le monde musulman s'élève — prétendument — contre un film ridicule (mais qui a le droit d'exister), on voit de plus en plus de "piques" contre la liberté d'expression, au nom d'un crime sans victime, j'ai nommé le blasphème.

En Égypte, un athée va être jugé pour avoir peut-être mis en ligne des extraits du fameux film. En Grèce (!!) un autre vient d'être arrêté à cause d'une page Facebook. En Russie, le groupe Pussy Riot est condamné à des camps (!!) pour avoir chanté dans une église.

Et maintenant, l'Indonésie veut rendre le blasphème crime international ! Mais où va-t-on ? On ne va pas revenir sur des droits fondamentaux, s'écraser face aux imbéciles de la terre, choqués par tout et n'importe quoi !

Il y a autant de religions que de personnes, si on commence à mettre des superstitions dans la Loi, on n'a pas terminé… Le fait d'être choqué, ou outré, ne donne pas le droit à la censure, et encore moins à la violence. Vous voulez jouer à ce petit jeu, allons-y franchement : je suis choqué, sur Internet, par les publicités pour de la voyance, de l'astrologie, ou la secte de scientologie ; je peux les faire interdire ?

parodie du logo "coexist"

Commentaires

1. le 25 septembre 2012 (12 h 03), par KG :

Moi j'aime bien la réponse de Google quand on leur a demandé d'enlever la vidéo de Youtube :
"tout ce que vous verrez ne vous plaira peut-être pas. Certains contenus sont susceptibles de vous choquer. Si vous pensez qu'ils sont contraires à nos conditions d'utilisation, cliquez sur "Peut offenser" [...] Si la vidéo n'est pas contraire à notre règlement, cliquez simplement sur une autre vidéo. Pourquoi perdre votre temps à regarder des vidéos que vous n'aimez pas ?".

2. le 25 septembre 2012 (17 h 31), par Gorgor :

Je pense que tu peux aussi rajouter dans la liste : les fausses pub sur interne qui disent qu'on a gagné 100.000€, celle qui donne le conseil à 5€ d'une mere au foyer, et le bloquage de certains sites au boulot!

L'ajout de commentaires est désactivé.

Manu