07
Jun
2011

Un nouveau coup vient d'être porté contre les lois visant à supprimer l'accès à Internet de ceux qui téléchargent des œuvres dont ils n'ont pas les droits.

Après le parlement européen, qui estimait en 2008 qu'il fallait "éviter l'adoption de mesures allant à l'encontre des droits de l'homme, des droits civiques et des principes de proportionnalité, d'efficacité et d'effet dissuasif, telles que l'interruption de l'accès à l'Internet", c'est maintenant le rapporteur de l'ONU qui estime, dans un rapport publié récement, que les droits de l'homme et l'accès à Internet sont plus importants que les interêts supposés de certaines sociétés.

Le rapport, disponible en anglais uniquement aujourd'hui, se trouve sur le site du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (ohchr.org), à l'adresse suivante : ohchr.org/EN/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx

À quoi sert la HADOPI alors ? On peut démanteler ce machin ? J'ai posé la question à françois Bayrou lors d'une live—twitter—interview, mais je n'ai pas eu de réponse.

Commentaires

1.Commentaire de l'auteur, le 29 novembre 2011 (09 h 42) :

François Hollande remplacera Hadopi par Hadopi [numerama.com]

L'ajout de commentaires est désactivé.

Manu