18
Feb
2013

Via Embruns.net
fausse pub sur la viande de cheval

Scandale en Europe, on découvre des produits surgelés, de grande marque, qui contiennent autre chose que du bœuf : de la viande de cheval.

À beaucoup d'égards, ce scandale est une bonne chose. Les gens se rendent compte que tout n'est pas si clair et propre dans l'alimentation, en particulier dans les produits au plus bas prix. Certains végétariens doivent être en train de bien rire, de répéter "ça fait des années qu'on vous le dit". L'image de la ferme traditionnelle est souvent une illusion, remplacée par de l'élevage industriel. Même quand tout cela est légal, on apprend des termes comme "minerai de bœuf", qui coupent l'appétit. Voilà l'occasion de faire davantage attention à ce qu'on achète.

En France, le scandale s'arrête là, et c'est déjà dur à digérer. Mais au Royaume-Uni, s'ajoute une autre dimension, un dégout prononcé pour la viande de cheval. Je n'ose pas imaginer comment doivent se sentir certains, dégoutés, trahis et malades. Un peu comme si on vous avait servi du chien de Corée ou du chat de Chine.

Il est d'ailleurs fascinant de voir les réactions des gens face aux animaux qu'on peut manger : en France on voit un regain de popularité pour la viande de cheval ! Il n'y a pas de mauvaise publicité, comme on dit. Personnellement j'aime cette diversité, qui tend à disparaitre avec le temps. J'aime le fait que l'on mange du chien, du cheval, ou tout autre animal, du moment qu'on ne les chasse pas jusqu'à l'extinction (baleines), et qu'on réduit au maximum la souffrance des bêtes.

Commentaires

1. le 18 f?vrier 2013 (16 h 04), par Flo :

Super article ! J'aime bien tes idées.

L'ajout de commentaires est désactivé.

Manu