13
Jun
2013

La ville de Tombouctou est une part importante du patrimoine de l'humanité. Pendant son âge d'or, la ville était un centre mondial de culture et de connaissance, gardienne de milliers de manuscrits qui risquent aujourd'hui de disparaitre à jamais. La ville aujourd'hui est très pauvre, dans un pays rongé par une guerre civile.

Une partie du centre historique de la ville, nommé par l'UNESCO comme partie du patrimoine mondial, risque aujourd'hui d'être détruite, soit par les conséquences de la guerre, soit de façon volontaire, aux mains de groupes fondamentalistes qui cherchent à effacer toute trace du passé. Certains anciens mausolées ont déjà été détruits il y a quelques mois.

Le projet Libraries in Exile (bibliothèques en exil) a pu déplacer plus de 300.000 manuscrits vers des lieux plus surs, mais ils ont besoin d'aide pour cataloguer et préserver cette part inestimable de notre histoire commune.

Libraries in Exile est financé par T160k, et ils se tournent aujourd'hui vers le financement collaboratif pour lever des fonds. La page du projet est chez indiegogo (en anglais). Si vous le pouvez, essayez de faire un don au projet, il faut 30 dollars US pour sauver chaque livre. Les écrits resteront au Mali, et vous pouvez participer à leur sauvegarde. Il ne reste plus que 8 jours avant la fin de l'effort de financement collaboratif, visitez leur page dès que possible.

a book that needs restoring

Dites merde à l'obscurantisme, allez sur indiegogo !

Commentaires

1. le 13 juin 2013 (15 h 15), par Pa :

Un bien bel article pour compléter ce billet: http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/04/22/derriere-les-combats-un-conflit-religieux_3164103_3232.html

 

L'ajout de commentaires est désactivé.

Manu