28
Jul
2011

la couverture du livre

J'aime bien quand les livres ont commencé par être des articles, ça permet d'avoir un bon résumé de l'intrigue. Nutrition, mensonges et propagande (In Defence of Food) a commencé par être un article dans le New York Times, intitulé "Unhappy Meals".

Le message du livre est indiqué dès les premières pages : Mangez des aliments. Pas trop. Surtout des plantes.

Ce message est ensuite expliqué et détaillé au fil des pages; "Surtout des plantes", par exemple, devient "plutôt des feuilles que des graines".

Quant à "mangez des aliments", ça parait évident, et pourtant. Certaines choses vendues en supermarché ne sont pas de la nourriture. Michael Pollan nous invite à nous méfier de certains produits, surtout ceux qui prétendent être bons pour la santé.

On pense notament à toutes ces eaux minérales aux fruits, qui prétendent vaguement avoir des propriétés bénéfiques.

Nesfluid®, l'hydranutrition® par Nestlé®. (lol)
la gamme nesmachin

Rayonne ton body en équilibre ! On frise le ridicule, il ne leur reste plus qu'à annoncer que leur produit "élimine les toxines", et le tableau sera complet.

Je m'égare. Bon livre, clair, qui propose tout simplement de revenir à une alimentation plus simple, qui sera aussi plus saine.

PS — je suis un peu surpris par la version française, qui met ce livre dans une collection de "x, mensonges et propagande", dont l'un d'entre eux semble être écrit par une dame anti-vaccins, avec le prétendu lien avec l'autisme, la diabolique industrie pharmaceutique et tout le tralala. smiley honte

Commentaires

1.Commentaire de l'auteur, le 15 janvier 2013 (09 h 01) :

Dans "The Dark Side of Vitaminwater" (en anglais), John Robbins raconte comment les avocats de Coca Cola plaident que "personne ne pense que Vitaminwater apporte vraiment des bénéfices sur le plan santé". Ou comment vendre de l'eau sucrée en ajoutant un centime de vitamines.

L'ajout de commentaires est désactivé.

Manu