24
Jul
2012

Le Parisien, le 23 Juillet 2012
Copie d'écran du Parisien

Qu'est ce que c'est que ce chantage odieux ? Les trois "grands" de la téléphonie mobile en France, Orange, Bouygues et SFR, viennent pleurer auprès du gouvernement que la concurence, c'est vraiment trop injuste.

Ils menancent de supprimer 10.000 emplois, notamment dans les services de "hotline", qui sont pourtant déjà fortement délocalisés, au Maroc par exemple.

smiley pourquoi Et le nouveau gouvernement considère ce genre de marché !

Avec davantage de concurence dans le monde de la téléphonie, ne va t on pas retrouver encore plus d'emploi, chez de nouveaux opérateurs ?

Commentaires

1. le 26 juillet 2012 (14 h 55), par KG :

Ca va surtout faire comme avec les restaurateurs et la baisse de TVA. Au final, on promet des embauches contre un coup de pouce, et une fois l'argent empoché, on ne fait rien (aux dernières nouvelles, il semblerait que la baisse de la TVA n'ait pas réellement provoqué la vague d'embauches attendue).

Les opérateurs téléphoniques étant beaucoup mieux lotis (les résultats sont bons, les licenciements c'est juste pour maintenir les marges), je doute que cela fonctionne mieux (ou alors à très court terme).

La bonne nouvelle, c'est que ces derniers jours, le gouvernement a fait marche arrière et a annoncé qu'il ne supprimera pas les acquis de la loi Chatel comme c'était demandé.

Par contre j'ai aussi un doute sur le dernier point : je ne pense pas que plus de concurrence génère de l'emploi : les opérateurs vivaient au-dessus de leurs moyens, probablement avec plus d'employés que nécessaire, grâce à leur entente sur les prix qui leur a permis de maintenir un niveau de prix artificiellement élevé (ils ont été condamnés pour ça).
Donc maintenant qu'il y a de la concurrence, ils vont être obligés de s'adapter.
Il y aura bien des embauches, mais probablement pas aussi fortes que les licenciements.

Mais bon, quitte à faire payer les citoyens, autant augmenter les impôts et que ce soit l'état qui embauche, au moins l'argent ne va pas aux spéculateurs :).

Réponse de Manu

Oui, ça me fait aussi penser à la baisse de la TVA chez les restaurateurs !

L'ajout de commentaires est désactivé.

Manu