Vous avez souscrit avec succès à Épinards & Caramel
Génial! Ensuite, complétez la commande pour un accès complet à Épinards & Caramel
Bon retour! Vous vous êtes connecté avec succès.
Succès! Votre compte est complètement activé, vous avez maintenant accès à tout le contenu.
Bravo! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
La mise à jour des informations de facturation a échoué.

Envie de gerber

. lecture : 1 minute

Wikileaks, en partenariat avec The Nation, viennent d'annoncer que certaines entreprises américaines, notamment Hanes et Levi Strauss, ont fait pression sur l'administration Obama pour qu'elle, à son tour, fasse pression sur Haïti pour ne pas augmenter le salaire minimum des ouvriers du textile haïtiens (article en anglais sur businessinsider.com)

Et certains se demandent encore si wikileaks est utile…

Pour sa défense, l'ambassade américaine à Haïti, et David E. Lindwall ont répondu que l'augmentation de salaire proposée n'était pas réaliste, et n'était qu'une mesure populiste.

Commentaires

1.Commentaire de l'auteur, le 19 juin 2011 (07 h 30) :

article de Planet Money sur la question, en anglais / NPR's Planet Money blogged about it here : Would A $5-A-Day Minimum Wage Make Life Better In Haiti?

L'ajout de commentaires est désactivé.