Google images comme outil de traduction

. lecture : 2 minutes

Pendant que je faisais la traduction de “there's no such thing as a free watch” de Jenny O'Dell, j'ai trouvé une solution originale à un problème fréquent de traducteur·trice.

Arrivé au point “25.” du document, je suis tombé sur la phrase “it’s $29.99 because it’s photographed next to flannel and a Chemex”, que j'ai traduite par « c’est 29,99 $ parce qu’elle est prise en photo à côté d’une chemise en flanelle et d’un Chemex »[1]

J'ai hésité sur la traduction de “flannel” : la traduction littérale en français est « flanelle », un genre de tissu, mais en anglais le mot désigne plus précisément une chemise en flanelle (sauf erreur de ma part c'est une métonymie, comme « boire un verre »🤓).

Pour en avoir le cœur net, j'ai cherché avec Google Images. Voici ce qu'on trouve quand on cherche “flannel” :

copie d'écran de la recherche d'images de Google, quand on tape "flannel" : on voit des images de chemise

On est bien dans les chemises. Si maintenant on recherche la traduction littérale « flanelle », voici ce qu'on obtient :

copie d'écran de la recherche d'images de Google, quand on tape "flanelle" : on voit des morceaux de tissu

On voit bien qu'en français, le mot désigne plutôt la matière elle-même. Si on précise « chemise en flanelle », on retombe alors sur le même genre de résultats qu'avec “flannel” :

copie d'écran de la recherche d'images de Google, quand on tape "chemise en flanelle" : on voit à nouveau des chemises

Vous avez à présent une corde de plus à votre arc, si vous avez un document à traduire et que vous hésitez entre plusieurs mots ou expressions. La recherche d'image comme outil de traduction, il fallait y penser !

Notes


  1. Pour être tout à fait exact, j'ai traduit ça par « parce qu’elle prise en photo ». 🤦
    pensez à toujours vous reliser ! ↩︎