25
Oct
2015

Si vous habitez en France, vous avez dû ce matin faire reculer vos horloges d’une heure. Sinon, vous allez être vachement en avance demain au boulot. La question qu’on se pose toujours est bien sûr « mais pourquoi est-ce qu’on doit changer d’heure ?! », après s’être demandé « on gagne ou on perd une heure, cette fois ? ».

Historique

L’idée de décaler la vie d’une heure pendant l’été nous vient d’un entomologiste néo-zélandais du siècle dernier, George Hudson. Afin de profiter de davantage de lumière le soir, Hudson a donc proposé en 1895 un décalage de 2 heures pendant l’été, une idée qui a intéressé les gens, mais pas au point de devenir loi.

L’anglais William Willett est parfois également cité comme inventeur de l’heure d’été, ayant eu l’idée indépendamment de Georges Hudson en 1905. À Londres comme à Christchurch, l’idée a plu, mais n’a pas été adoptée par le parlement.

C’est finalement l’Allemagne en 1915 qui applique l’heure d’été la première, afin de faire des économies de charbon, précieux en temps de guerre.

En France le système a été adopté en 1975 (suite au choc pétrolier de 1973-74), mais d’autres pays s’y étaient déjà mis, tels que le Royaume-Uni, l’Irlande, et l’Italie. Afin de simplifier les échanges et les communications au sein de l’Union européenne, il a été décidé en 1998[1] que tous les pays de l’UE passeraient à l’heure d’été, puis à l’heure d’hiver au même moment[2].

Et maintenant ?

Assez d’histoire, on a bien compris que le changement d’heure était prévu pour économiser l’énergie.

… seulement, si certaines études montrent que la consommation d’énergie baisse pendant cette période, d’autres indiquent le contraire : le passage à l’heure d’été augmenterait notre consommation ! En tous cas, la plupart des études s’accordent sur une chose : positif ou négatif, l’impact sur notre consommation ne serait que d’1 %.

En effet le décalage d’une heure a principalement un effet sur la quantité d’éclairage que les gens utilisent, et la part d’éclairage dans notre consommation électrique est de + en + petite. Les ampoules sont devenues à basse consommation, ou ultra-basse consommation, voire à LED, tandis que nos activités à domicile ont bien évolué depuis le 20e siècle : On va peut-être utiliser moins de lumière, mais laisser allumé la télé + longtemps, ou le PC, ou le climatiseur !

Le site officiel du gouvernement n’est pas fou, il affiche les économies d’énergie en valeur absolue (« 440 GWh en éclairage en 2009 »), pas en pourcentage de la consommation Française : 486 TWh (selon le rapport annuel de RTE), ce qui représente 0,09 %. smiley "super !"

Le changement d’heure n’est pourtant pas quelque chose d’anodin : chaque année, ce machin perturbe la vie quotidienne (essayez d’expliquer le changement d’heure à des enfants en bas âge !), cause du stress, des rendez-vous professionnels manqués, parfois même des accidents dus au manque de sommeil.

Est-ce qu’on ne pourrait pas en finir avec ces fadaises ?

Notes

[1] « Directive 2000/84/CE du Parlement européen et du Conseil du 19 janvier 2001 concernant les dispositions relatives à l’heure d’été », eur-lex.europa.eu (en anglais & en français)

[2] Le dernier dimanche de mars à 2 heures du matin et le dernier dimanche d’octobre à 3 heures du matin.

Billet inspiré par la vidéo « Daylight Saving Time Explained », de CGP Grey (en anglais).

Manu