Cette nuit, on perd une heure de sommeil.

. lecture : 3 minutes

Encore une fois[1], on change d'heure cette nuit pour passer d'une à deux heures d'avance sur le soleil (GMT+2)… super.

Sur les réseaux sociaux, on va encore se taper les mêmes vannes, les mêmes messages à la con des marques du genre « on perd une heure de sommeil, mais ça laisse plus de temps pour faire sa lessive, avec Ariel ».

Et tout le monde va partager cette image du Chat de Geluck :

Voilà, comme ça c'est fait.

Impacts

Carte des fuseaux horaires en Europe, source Wikipédia

Il est sans doute utile de rappeler que le passage à « l'heure d'été double » n'est pas sans conséquence sur la santé publique : forte perturbation du sommeil évidemment, mais aussi une augmentation des accidents cardiovasculaires (AVC) ainsi que du nombre de suicides[2].

Le passage à « l'heure d'hiver », quant à lui, cause une augmentation des accidents mortels sur la route, notamment de cyclistes et de piétons.

Sans oublier l'impact sur les animaux domestiques, sur les échanges internationaux (voyages, rendez-vous manqués), sur le travail des agriculteurs et agricultrices…

…Tout ça pour peut-être économiser entre 0,1 % et 1 % de consommation électrique.

Je vois parfois l'argument « ça nous fait de longues soirées d'été », que je ne trouve pas très convainquant. Les journées sont naturellement plus longues en été, je ne vois pas en quoi un décalage d'une heure mériterait autant d'effets néfastes.

Sans oublier qu'en plein été, surtout les jours de canicule, on se passerait bien de cette heure de soleil en plus !

Bientôt la fin ?

En début d'année le Parlement européen a voté le lancement d'une « évaluation complète » du système actuel.

La Floride a récemment voté le “Sunshine Protection Act”[3] afin de mettre fin aux changements d'heure. La proposition, signée par le gouverneur de l'état, doit maintenant être validée par le Congrès américain pour être effective. La Floride serait alors le 3e état des États-Unis à se débarrasser de ce système obsolète.

Donc, de bonnes choses à l'horizon, on va peut-être voir la fin de ce machin, d'ici quelques années. Reste à savoir si on veut rester en GMT+1 ou GMT+2, ou pourquoi pas se caler sur l'heure solaire, tout simplement, au lieu de chercher midi à quatorze heures[4].

Pour ma part, j'attends toujours l'étude demandée par Mme Royal.

Any minute now. :)

Notes


  1. cf. mes précédents billets :
    « Encore un changement d'heure » (2015) et
    « Cette nuit, c'est (encore) #ChangementDHeure. » (2017) ↩︎

  2. « C'est cet argument qui a conduit la Russie à abandonner le changement périodique d'heure en 2011. Pourtant, le gouvernement français considère qu'aucune corrélation isolant les différents paramètres ne permet de mettre en cause le dispositif de l'heure d'été comme étant facteur de suicide. » [wikipédia] ↩︎

  3. Florida Lawmakers Just Voted to Keep Daylight Saving Time All Year Long [Popular Mechanics, Mar 8 2018] ↩︎

  4. Désolé. Je ne voulais pas faire cette vanne, je nettoyais le clavier quand le coup est parti tout seul. Après tout, chacun·e voit midi à sa porte.
    OK, j'arrête. ↩︎